Déambuler dans certains vieux quartiers de Paris, sous ce soleil estival, nous replonge dans des temps immémoriaux de profusion, d'abondance et de foule. Cette proximité de la prospérité et de la misère fait aussi partie de la tradition parisienne, qui peut demeurer humaine et généreuse. Qu'arrive le beau temps et tout semble "noyé dans le bleu, dans le vert", comme le chantait Gabin dans La Belle Equipe de Duvivier. Stendhal nous a légué d'admirables Promenades dans Rome ; je vous propose une promenade dans Paris, entre le faubourg Montmartre, la rue des Martyrs, la place des Abbesses et celle du Tertre. Mon mode d'expression étant différent de celui de Stendhal, toute comparaison me sera épargnée... C'est un retour aux sources, pour mon Fuji X10, car sa première sortie, le 18 novembre dernier, me portait déjà sur la Butte.

Montmartre la foule 043 copie

Montmartre la foule 067 copie

Montmartre la foule 007 copie

Bouton_retour_accueil_blog_CREMEBouton aller au suje CREMEt