Si le Fuji X10 n'est pas traité contre le ruissellement, on peut toujours le sortir entre deux averses. Les reflets d'après la pluie se prêtent au noir et blanc, et j'en ai eu la tentation, surtout lorsque cet affreux éclairage au sélénium éprouve durement la balance des blancs, mais je m'en suis finalement remis à la couleur. Celle du Fuji X10 ne cesse de me réjouir.

Paris_apr_s_la_pluie__31_

Bouton_retour_accueil_blog_CREMEBouton_aller_au_suje_CREMEt