Lac_longue_pose

     La pose longue, quel qu'en soit le but, est devenue un art, et une technique pas toujours facile. Voilà tout de même une étonnante volte-face de l'histoire, puisque les premiers efforts des photographes, au XIXème siècle, ont consisté à réduire le temps de pose pour arriver à l'instantané, puis à la haute, puis à la très haute vitesse d'obturation. Aujourd'hui, on revient à la pose longue de la Belle Epoque, alors que les obturateurs clic-claquent facilement à 1/4000, voire 1/8000 de seconde. Pour figurer le mouvement, la célèbre Vague instantanée d'Hokusai fait place à des fleuves de crème caramel et des cascades de lait. Or la technique ne semble pas suivre avec enthousiasme. Rares sont les appareils reflex qui offrent spontanément une exposition supérieure à trente secondes. Et on ne rencontre plus guère que des poses B, qui obligent à conserver une pression permanente sur le déclencheur pendant toute la durée souhaitée. Des accessoires complémentaires sont donc indispensables, aussi bien pour maintenir l'appareil photo les yeux ouverts que pour limiter l'entrée de lumière. Je présente quelques matériels utiles ou carrément nécessaires...

Hokusai_Seine_caramel

Pour exprimer le mouvement : Vague instantanée d'Hokusai ou fleuve de crème caramel ?

Photo du haut : trois minutes sur le lac.

 Bouton_aller_au_suje_CREMEtBouton_retour_accueil_blog_CREME